MBN       Rectorat Strasbourg         Plan du site        Folios         J.U.        

Face à ma feuille blanche, je me souviens de ce que j’ai pu découvrir grâce à cet enseignement et qui, à présent s’est intégré dans ma vie comme peut l’être le langage. Je ne me suis pas seulement imprégnée d’un vocabulaire gestuel m’amenant à la découverte de mon corps et de ses possibles. J’ai aussi acquis une base de vocabulaire technique de la danse, qui aujourd’hui, me permet de m’exprimer par rapport à mes expériences et aux ateliers et spectacles auxquels j’assiste. L’étude de certains chorégraphes, danseurs ou œuvres chorégraphiques m’a ouvert un champ large sur l’histoire de la danse, son développement, ses ruptures et ses multiples recherches. Ces connaissances me laissent comprendre et analyser les différents courants de la danse, m’offre la possibilité de comparer des œuvres, de lier les arts entre eux et de voir leurs relations dans l’histoire. Maintenant mon regard est plus affûté, en connexion perpétuelle avec la danse. Je ne regarde plus les gens marcher de la même manière, la lumière et les sons m’arrivent transformés. En parallèle, je me suis intéressée à d’autres formes d’arts dans lesquelles j’y ai vu l’importance du corps. Je pourrais même dire que mon mode de vie a changé. La relation avec moi-même est plus douce et tolérante, ce qui me permet d’en faire de même avec les autres. Je prends plus facilement la parole, m’adresse plus spontanément aux inconnus. La danse est devenue la clé de moi-même pour m’ouvrir au monde et y être bien.

Eléna, Terminale L

 

   

Recherche  

   
© ALLROUNDER